• Vive la COP 21!

La COP 21, On y était!

Le lycée Ste-Marie choisi par l’UNESCO pour participer à la COP 21 : En route pour Le Bourget!

Vive la COP 21!

« La réponse des Ecoles associée de l’UNESCO face au réchauffement climatique »

Le Lycée fait partie de ces 5 écoles françaises sélectionnées par l’UNESCO pour se rendre à la COP 21. Notre porte-parole S. Delannoy nous raconte : 

L’URGENCE d’éduquer les élèves au changement climatique

Accueil de la directrice générale de l’UNESCO, Irina BOKOVAS son discours porte sur l’urgence d’éduquer les élèves au changement climatique. Elle insiste sur les inégalités existantes entre les différents peuples. Les débats se font en français et en anglais. On commence par parler d’autonomisation. Ce mot nouveau, doit être compris ainsi :« S’émanciper des groupes dirigeants afin de s’emparer de la problématique climatique et renforcer nos actions dans la lutte contre le réchauffement climatique. ». On peut le résumer ainsi :

« N’attendez pas que les politiques et que les entreprises agissent. Si vous souhaitez que cela change c’est à vous de prendre les choses en main ». Cette phrase s’adressée plus aux élèves qu’aux enseignants.

Des spécialistes vénézuéliens, grecques, anglais, Sénégalais, Néo-Zélandais, Israélien, et Libanais s’expriment sur le sujet. Cela peut paraitre étrange que des personnalités incitent les citoyens à agir d’eux même mais c’est la politique de l’UNESCO sur de nombreux sujets. Ils ont compris que le « temps » des politiques n’est pas celui du citoyen, ni de notre planète.

France Namibie

EDUCATION au CHANGEMENT CLIMATIQUE (ECC) : Un caractère de survie

En matinée chaque pays présente sa vision des projets en ECC. Dans les pays développés les projets bien qu’intéressant car l’élève est acteur de ses apprentissages paraissent futile comparés au projet des pays en voie de développement où les projets ont plus un caractère de survie

3 réflexions : des recommandations

N° 1 – Comment adapter le contenu des programmes scolaires et les méthodes d’enseignement et d’apprentissage à une approche institutionnelle globale de l’ECC ?

N° 2 – Quel rôle la gouvernance des écoles, le renforcement des capacités et les partenariats écoles-communautés-parents jouent-ils pour mettre en œuvre efficacement une approche institutionnelle globale de l’ECC ?

N° 3 – En quoi des installations scolaires et des campus gérés durablement peuvent-ils contribuer à l’ECC ?

A partir de ces 3 axes nous avons émis des recommandations auprès des négociateurs et poltiques de la COP. Toutes nos recommandations ont été acceptées.

Enfin c’est devant une tribune d’enseignants, d’ ONG, d’associations et d’entreprises que nous avons pu faire connaitre nos actions, nous écoles associées UNSCO.France, Mohamadou et Abdoulaye

Share This Post

About Author: Celine Ducatez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *