• Au Palais de Beaux-Arts

LES 1ERE SAPAT À LILLE…

En apprentissage l’année scolaire se termine … un peu plus tard. Les apprentis ont quitté le centre de formation le 7 juillet. Alors pour bien finir l’année les apprentis et leurs formatrices ont décidé de passer la journée à Lille. Bien que se soit encore la période des soldes les objectifs étaient pédagogiques :

  • Savoir se déplacer en transport en commun dans un métropole,

  • Analyser les portraits de Palais des Beaux-Arts et

  • Réaliser une lecture de paysage en haut du Beffroi de l’Hôtel de ville de Lille (objectif intermédiaire : monter 417 marches!)

    Au Palais de Beaux-Arts

Nous sommes donc partis de bon matin en mini-bus et en voiture (merci Mme Marie!) direction la station de métro St-Philibert. Une fois arrivés nous avons achetés les tickets, repérés la bonne rame et nous nous sommes installés. Pour certains ce fut une première expérience. D’ailleurs sur les photos on peut lire un peu d’inquiétude sur les visages. dans le métro!Alors que nous dissertions sur le taux de perte des apprentis auquel nous avions droit, les portes du métro s’ouvrent à la station « HOTEL de VILLE » où nous devions normalement TOUS descendre. Je dis « normalement » car Stéphanie et Théau ont manqué de combativité pour sortir de la rame et se sont retrouvés piégés dans le métro … prochaine station LILLE FLANDRES. Si vous avez déjà pris le métro lillois vous devinez l’angoisse de nos apprentis qui prennent le métro pour la 1ère fois et qui descendent à LILLE – FLANDRES. Bref nous les avons récupérés sains et saufs. Théau nous a quand même demander :

« Pour revenir,  dans le métro on s’organise!! » (le ton était ferme).

Une fois dans le Palais des Beaux-Arts, les apprentis se sont dispersés pour accomplir leurs missions.

  • Mission n°1 : Retrouver les portraits demandés par Céline et répondre aux questions.
  • Mission n°2 : Choisir un portrait qui nous émeut, qu’on déteste ou qui symbolise quelque chose ou quelqu’un pour nous, l’observer, le photographier (nous avons justifié nos choix le lendemain devant le groupe) et faire un selfie! Tout le monde a joué le jeu même les formatrices!

Une fois ces missions remplies nous sommes allés faire un tour au rez-de-chaussée où nous avons rencontré Aphrodite et surtout … « Spartacus brisant ses chaînes »!

13H00, notre estomac criait famine : 1H00 de quartier libre pour manger tout en faisant les magasins : journée difficile!

Et pour digérer quoi de mieux qu’un peu de sport?

Place de l’Hôtel de Ville, se dresse devant nous le Beffroi 104 mètres de béton armé. Le beffroi de l'hôtel de villePour y accéder l’ascenseur bien sûr (sauf pour les 100 premières marches) mais nous sommes les apprentis du Lycée Sainte-Marie, nous n’avons pas peur! 417 marches plus haut s’offre à nous une vue magnifique sur des kilomètres à la ronde : nous avons la vue dégagée jusqu’aux terrils de Lens et aux Monts des Flandres!

Pas trop le temps de s’attarder, le beffroi n’étant pas accessible aux personnes à mobilité réduite certains apprentis nous ont attendus patiemment en bas.

Le retour fut calme, très calme (beaucoup s’étaient endormis)

Voilà le récit de notre journée : culture, sport, et quelques fous rires!

Les apprentis de 1ère SAPAT 

Share This Post

About Author: Celine Ducatez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *