• Rando-Philo STAV

EN SATV RANDO-PHILO : UN COURS HORS LES MURS

Kant aimait se promener dans les jardins de Königsberg, Rousseau partait pour de grands périples à pieds, Nietzsche reconnaissait le plaisir de la promenade en montagne.

Alors pourquoi pas nous en STAV ?STAV

Une marche silencieuse (ou presque) sans téléphone portable avec une consigne : réfléchir sur la problématique de l’Homme et de la Nature,  faut-il reprocher aux hommes de s’être éloigné de la nature ? Pour y répondre les élèves de STAV ont marché 15 km en forêt et sur les chemins sur le territoire de Morbecque. Un cours de philo hors les murs.

Un pied devant l'autre

L’un des nombreux bienfaits de la marche est le rapport au temps et à l’espace. Les déplacements se font lentement dans un environnement pas toujours familier de tous et la contemplation des paysages devient une récompense au bout de plusieurs heures d’effort.

L’observation de la faune et de la flore chère à nos élèves est revenue comme une seconde nature. Les bruits de la nature, de nos pas dans les sous-bois et ceux de la circulation au loin (parfois bien utiles pour nous orienter), le chant des oiseaux, la chaleur du soleil ou l’humidité du brouillard, la symétrie des champs cultivés, les empreintes horizontales ou verticales de la présence humaine nous permis de vivre une approche sensible de notre environnement.

Une promenade pour nous faire sortir de l’espace confiné de la classe, de nous défaire des soucis, des nervosités quotidiennes.  L’esprit s’évade grâce à l’ennui que peut procurer une marche silencieuse et ainsi se rendre disponible, plus fécond pour la réflexion.

Tale STAV

Marcher  fut aussi l’occasion de retrouver certaines joies simples comme le plaisir du soulagement : se réhydrater, manger, de s’assoir quelques instants. Mettre un pied devant l’autre nous a fatigue mais cette fatigue nous a  permis de nous libérer quelques heures, de nous « délester de nos rôles factices et de (se) donner du champ » (Frédéric Gros).

15 km pour la tête et les jambes.

 

 

Share This Post

About Author: Celine Ducatez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *